Burgers de haricots blancs et chou-fleur + Salade fraîcheur

Burger haricots blancs et chou-fleur (16)

Les légumineuses sont des championnes de la nutrition. Pour assez peu de calories, elles fournissent une quantité impressionnante de protéines, de fibres et de minéraux. Et parmi ces championnes, les haricots blancs se démarquent. On a tendance à croire qu’ils ont moins de nutriments parce qu’ils sont blancs… Tout le monde sait que les légumes colorés sont plein de vitamines! Pourtant, les haricots blancs (Navy, de Lima, cannellini…) sont vraiment à intégrer dans notre assiette, en particulier pour leur teneur en fer!

Quand ça ne me tente plus de manger des légumineuses entières, je les réduis en purée. Elles s’intègrent bien à plusieurs plats : vous pouvez en faire des boulettes bien sûr, mais aussi en faire la base d’une sauce ou d’un potage, ou encore l’intégrer dans une pâte à muffins… Par exemple, si je pense à pois chiches en purée, je pense évidemment à hummus ou à falafels. Pour les haricots noirs, je pense à brownies ou biscuits. Les haricots blancs peuvent servir à faire du macaroni, ou encore des hamburgers!

Burger haricots blancs et chou-fleur (9)Ces boulettes sont ont un goût à la fois délicat et assez présent. J’aime les accompagner de sauce BBQ et de germinations. J’ai choisi des germinations de brocoli pour leur petit côté piquant, mais vous pourriez bien entendu utiliser de la luzerne. Les ingrédients des boulettes semblent nombreux, mais ce sont essentiellement des épices – s’il vous en manque une ou deux, ne vous en faites pas!

Je vous joins aussi une deuxième recette toute simple, une petite salade fraîche et croquante qui fait un bien meilleur accompagnement que des frites! Installez-vous sur votre balcon ou votre patio, profitez du soleil estival et dégustez de bons végé-burgers : même votre voisin en train de vous emboucaner avec son BBQ sera jaloux!

Burger haricots blancs et chou-fleur (11)Burgers de haricots blancs et chou-fleur
Donne de 6 à 8 boulettes

½ chou-fleur
1½ c. à soupe d’huile végétale
⅛ c. à thé de poudre d’ail
⅛ c. à thé de cannelle
⅛ c. à thé de garam masala
¼ c. à thé de gingembre moulu
Une pincée de piment de Cayenne
1 canne (1¾ tasse) de haricots blancs de votre choix
2 c. à soupe de graines de lin moulues
2 c. à soupe d’huile de sésame extra-vierge
1 c. à soupe de beurre d’arachides
1 c. à soupe de pâte de tomates
1 c. à thé de sriracha ou sauce piquante
1 c. à thé de thym frais ou séché
Sel et poivre
1 tasse de chapelure

Instructions
Coupez le chou-fleur en bouquets de grosseur moyenne. Mettez-les dans un bol avec l’huile végétale et les épices (ail, cannelle, garam masala, gingembre et Cayenne) et mélangez pour bien les recouvrir. Étendez les bouquets de chou-fleur sur une plaque et enfournez à 400°F pendant 15 minutes. Laissez-les un peu refroidir, puis passez-les au robot culinaire pour les défaire en tout petits morceaux. Ajoutez tous les autres ingrédients dans le robot culinaire et mélangez jusqu’à ce que vous obteniez une texture assez homogène.
Formez ensuite des boulettes avec le mélange (environ ¼ tasse de mélange par boulette) et faites-les revenir avec un peu d’huile dans une poêle, quelques minutes de chaque côté.
Servez dans un pain hamburger avec les condiments de votre choix. J’ai choisi de mettre de la végénaise, de la moutarde forte, de la sauce BBQ, des tranches de tomate, quelques feuilles de bébés épinards et des germinations de brocoli. Les boulettes se conservent pendant 4 ou 5 jours au réfrigérateur.

Burger haricots blancs et chou-fleur (13)Salade fraîcheur aux deux radis
Donne 2 portions

¼ ou ⅓ de daïkon, selon sa grosseur
4-5 radis
¼ tasse de pois verts frais ou décongelés
5-6 brins de ciboulette
2 c. à thé de vinaigre de riz
2 c. à thé d’huile de sésame extra-vierge
1 c. à thé de sirop d’agave ou miel
1 c. à thé de jus de lime
1 c. à thé de gingembre frais, finement haché ou râpé

Épluchez le daïkon. Tranchez-le le plus finement possible, avec un couteau bien aiguisé. Tranchez aussi les radis. Dans un bol, mélangez le daïkon, les radis, les petits pois et la ciboulette, que vous aurez ciselée. Dans un autre contenant, mélangez tous les autres ingrédients pour en faire une vinaigrette, puis versez-la sur les radis. La salade peut être faite quelques heures à l’avance et conservée au réfrigérateur, ce qui laisse le temps aux radis de mariner dans la vinaigrette.
J’ai décoré ma salade avec des feuilles de pourpier (croquantes et acidulées) et des pétales de soucis.

Burger haricots blancs et chou-fleur (7)PS : Le couteau ci-dessus coupe comme un charme. Moi qui suis trop maladroite pour faire de belles tranches minces, j’ai coupé les radis comme si je coupais du  beurre! Trouvé à La folle fourchette, tout comme la belle poêle en fonte Lodge, sur la photo plus haut.

Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *