Les Trappeuses + une annonce!

Les Trappeuses 3Iiiiihh! J’avais SI hâte de pouvoir en parler! Pour ceux qui me suivent aussi sur Facebook, vous savez que le blogue Les Trappeuses a parlé de Cuit l’eût cru dans son plus récent billet. C’est non seulement à mon tour de vous présenter leur blogue, mais aussi de vous annoncer que j’y serai maintenant blogueuse invitée!!! Les filles des Trappeuses m’ont fait l’honneur de m’inviter à se joindre à elles en tant que blogueuse « bouffe ». Mon premier article devrait paraître le 7 octobre, vous garderez l’œil ouvert! Lire la suite

« Zucghetti » aux tomates confites

Zucghetti aux tomates confites (5)Ah! Ça faisait tellement longtemps que je voulais un spiralizer! Vous savez, ces machins qui servent à faire des spaghettis de vos légumes? J’étais convaincue dans un recoin de mon cerveau que ça devait coûter trop cher par rapport à son utilité réelle, mais j’avais tout faux. Cette petite merveille m’a coûté moins de 15$ taxes incluses à La folle fourchette. Et en plus ça taille vos légumes comme des crayons! Lire la suite

17 août : Restaurant Day

17 août Restaurant Day (7)Vous avez été nombreux à passer nous voir, mon amie Mylène et moi, dimanche dernier. C’était le Restaurant Day du mois d’août, et le premier à Québec. Cuit l’eût cru était le seul restaurant éphémère à participer à cette édition, mais j’espère bien qu’il y aura plus de participants la prochaine fois, le samedi 15 novembre! Je vous invite d’ailleurs à aimer la page Facebook de Restaurant Day Québec pour en savoir plus. Pour ceux qui n’étaient pas au courant, nous avions un petit kiosque sur la 3ième avenue, à Limoilou, devant la géniale boutique La folle fourchette. Lire la suite

Manger la ville

Jour 115 - 3 (Tomates)Cette semaine du 11 mai qui s’achève a été riche en événements motivants, tous centrés sur ce qui me passionne : manger la ville. Les choses bougent beaucoup depuis quelques années au Québec, et le rythme s’accélère, à mon plus grand plaisir! De quoi je parle? D’agriculture urbaine, de permaculture, de nourriture à partager, de bouffe de rue, d’aménagements comestibles, de souveraineté alimentaire, de réappropriation de l’espace public. Lire la suite

Un vent du Maroc

Vent du Maroc (1)J’aime beaucoup la cuisine marocaine. C’est une tradition variée et riche de saveurs, pleine d’arômes, presque luxuriante. Il suffit d’une effluve de cumin ou de cannelle, d’une datte fraîche ou d’un thé à la menthe pour s’imaginer à l’ombre des moucharabieh, sur un tapis aux couleurs opulentes. La cuisine marocaine en est une de fêtes et de famille, préparée avec soin et partagée généreusement. Et c’est tout aussi généreusement que mon amie Rajāa a accepté de cuisiner pour moi et de nous confier ses recettes. Laissons entrer ce vent du Maroc… Lire la suite

Cocktails au jus parfumé

À partir des délicieux jus parfumés dont mon amie Rajāa m’a donné la recette, j’ai tenté de concocter des cocktails (essayez de dire ça trois fois de suite rapidement!). Pour la mise en contexte, voir ici. Je me suis simplement laissée inspirer de ce qui traînait dans mon bar et j’ai fait ça bien simple, mais les variations sont sûrement infinies… Lire la suite

Baghrirs ou crêpes aux mille trous

Vent du Maroc (5)Cette recette marocaine m’a été montrée par mon amie Rajāa. Pour la mise en contexte, c’est ici que souffle le vent du Maroc.

Les crêpes aux mille trous, qui ne sont pas sans rappeler les moucharabieh dont je parlais, ne doivent être cuites que d’un côté. On les déguste chaudes, imbibées d’un mélange moitié beurre-moitié miel. Lire la suite

Les îles aux trésors

Îles aux trésors (2)Eh non! je n’ai pas de carte à vous fournir vers une destination exotique (soit dit en passant, la plage ci-dessus n’est pas du tout exotique – c’est la plage de Old Harry aux Îles-de-la-Madeleine). Mais comme je me le fais souvent demander, j’ai décidé de vous parler un peu des endroits où j’achète les ingrédients pour mes recettes, ou encore les produits que j’utilise. Comme j’habite à Québec, ces lieux se trouvent dans ma ville, mais il existe certainement des équivalents dans votre région. De plus, le merveilleux monde d’Internet recèle généralement des trouvailles fort intéressantes. Mais voici mes petits îles aux trésor… Lire la suite