Un vent du Maroc

Vent du Maroc (1)J’aime beaucoup la cuisine marocaine. C’est une tradition variée et riche de saveurs, pleine d’arômes, presque luxuriante. Il suffit d’une effluve de cumin ou de cannelle, d’une datte fraîche ou d’un thé à la menthe pour s’imaginer à l’ombre des moucharabieh, sur un tapis aux couleurs opulentes. La cuisine marocaine en est une de fêtes et de famille, préparée avec soin et partagée généreusement. Et c’est tout aussi généreusement que mon amie Rajāa a accepté de cuisiner pour moi et de nous confier ses recettes. Laissons entrer ce vent du Maroc…

Et c’est un vent de fraîcheur, car aux latitudes marocaines, il faut savoir se rafraîchir. Comme j’ai plusieurs recettes à vous proposer, je mettrai des liens au bas de l’article. Mais avant, je dois vous présenter la chef. Il est facile de reconnaître qu’une personne aime vraiment la cuisine en discutant un peu, et c’était évident dès le début que j’allais bien m’entendre avec Rajāa. Non seulement nous sommes toutes deux passionnées par la bouffe, mais Rajāa a de nombreuses connaissances culinaires et plein d’anecdotes fascinantes à raconter. D’origine française et plus particulièrement lorraine, mon amie a également des parents d’origine marocaine. Elle a donc un héritage multiculturel fascinant et riche, surtout en ce qui a trait à la cuisine!

Vent du Maroc (8)Rajāa, depuis quand cuisines-tu?
Oh, à 16 ans, je ne savais même pas faire un œuf au plat! J’ai commencé vers 18 ans, parce que je n’avais plus le choix!

Quelles sont tes sources d’inspiration?
Je me laisse inspirer par les produits que je vois à l’épicerie (je finis toujours par repartir avec plein de choses que je n’étais pas venue chercher!). Je crois que les meilleurs plats que j’ai faits, c’était lorsque je n’avais plus grand chose chez moi et que je devais me débrouiller rapidement avec ce que je trouvais dans les armoires.

Quel est ton plat favori?
C’est difficile parce que j’aime des plats de plusieurs traditions culinaires différentes! Dans la cuisine marocaine, c’est la tajine de poulet au citron et aux olives vertes. Sinon, j’aime beaucoup les gratins! Et j’aime bien cuisiner avec des pâtes aussi.

Un ingrédient que tu aimes utiliser?
Les épices et les aromates en général. Avec eux, tout est possible, ils donnent de l’âme à une recette. J’aime aussi beaucoup le fromage.

****

La Lorraine n’est jamais bien plus loin que Marrakech dans les casseroles de Rajāa! Mais comme je lui avais demandé des recettes marocaines (végétariennes!), voici de quoi vous faire croire que vous n’êtes plus très loin du détroit de Gibraltar!
(Cliquez sur les liens pour les recettes.)

  • Commencez la journée avec des baghrirs, des « crêpes aux mille trous » typiques des jours de fête (comme l’Aïd al-Fitr, la rupture du jeûne du mois de ramadan). Ces crêpes ne sont cuites que d’un côté et sont consommées chaudes, imbibées d’un mélange de beurre et de miel.
  • Enfin, si la soirée s’annonce chaude, rafraîchissez-vous avec l’un des cocktails que je vous propose (j’ai suivi ton conseil, Rajāa, et j’ai fouillé dans le bar avant de boire tout le jus!).

Et s’il vous prend soudainement l’envie de faire un saut à l’aéroport – direction Casablanca, eh bien : maktoub, c’était écrit.

Vent du Maroc (7)

Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *